Destination Estrie – Tourisme Cantons de l'Est

MRC - Memphrémagog

Municipalité de Austin

 

Austin est une municipalité du Québec, située dans la MRC de Memphrémagog en Estrie.

 

Créée en 1938, à la suite du démembrement partiel de la municipalité de Bolton-Est, la nouvelle municipalité est nommée en l’honneur de Nicholas Austin, pionnier du Canton de Bolton, où il s’établit avec son épouse, Phoebe Chesley, et leurs enfants, en 1794.

Municipalité de Ayer’s Cliff

 

Ayer’s Cliff est une municipalité de village du Québec, située dans la MRC de Memphrémagog en Estrie.

 

Son nom rappelle celui du premier colon de la localité, Thomas Ayer, alors que Cliff, en anglais, signifie « Falaise ».

Municipalité de Bolton-Est

 

Bolton-Est est une municipalité du Québec située dans la MRC de Memphrémagog en Estrie.

 

Bolton-Est est accessible au nord par la route 245 (Route Missisquoi à Bolton) soit à la sortie 106 de l’Autoroute des Cantons-de-l’Est (10) ou via la route 112 à Eastman. Venant du sud, on y accède par la route 243 entre Lac-Brome (Knowlton) et la frontière des États-Unis.

 

La distance entre Bolton-Est et Montréal est de 110 km, tandis qu’il n’y a que 60 km entre Sherbrooke et le village. Cette accessibilité est très avantageuse pour la population, car les Montréalais et les Sherbrookois qui désirent visiter la région touristique de la Vallée de la Missisquoi peuvent facilement s’y rendre. La géographie de Bolton-Est est un peu montagneuse, une chaîne de hauteurs traverse la municipalité en diagonale où plusieurs rivières et ruisseaux prennent leur source. On y trouve le mont Glen. Le paysage est parsemé de lacs, de marécages et de vallées. La municipalité comporte plusieurs lacs dont les lacs Carmen, Nick, Long Pond, Sperling, Spring et Trousers. On y retrouve la rivière Missisquoi qui y fait son passage. On a aussi plusieurs étangs dont Baker, Fisher, George, Johnson et Olive. Il y a aussi les chutes de Bolton, célèbres en raison du spa qui y est associé. C’est sans compter plusieurs petits ruisseaux sans nom qui participent à la richesse hydrographique de la région.

Municipalité de Canton d’Orford

 

Orford est une municipalité de canton située dans la municipalité régionale de comté de Memphrémagog, dans la région administrative de l’Estrie, au Québec.

 

Le territoire d’Orford est montagneux et boisé. Le mont Orford, qui fait partie des monts Sutton, culmine à 853 mètres au sud-ouest de la municipalité. De nombreux lacs s’y trouvent, dont le lac Stukely, le lac Brompton, le lac Fraser et le lac Bowker. La rivière aux Herbages relie certains d’entre eux tandis que rivière aux Cerises, au sud, se jette dans le lac Memphrémagog.

 

La municipalité est traversée en son centre par la route 220 et au sud par la route 141. Le principal foyer de population se trouve au sud, à l’emplacement de la localité de Cherry River, et constitue la banlieue nord de Magog. Le reste du territoire est surtout occupé par des villégiateurs le long des lacs ou par des fermettes.


Région encore peu fréquentée au début du xixe siècle, le canton d’Orford est proclamé en 1801 sur les terres du comté du Buckinghamshire. Le nom fait référence à un village du comté de Suffolk, en Angleterre2. En 1855, la municipalité du canton d’Orford est créée. Son développement initial est assuré par l’immigration loyaliste. Celle-ci fonde le village de Cherry River, au nord de Magog. Néanmoins, le reste de la municipalité reste majoritairement sauvage, et ce jusqu’à l’avènement du projet de création d’un parc national.

 

Le parc national du Mont-Orford, qui voit le jour en 1938, se voit attribuer près de la moitié du territoire. Cherry River devient alors la porte d’entrée du parc. La création d’une station de ski et d’un terrain de golf crée un engouement touristique pour la région. De nos jours, la population se partage entre permanents à 40 % et villégiateurs à 60 %.

Municipalité de Canton de Hatley

 

Hatley est une municipalité de canton du Québec, située dans la MRC de Memphrémagog en Estrie.

 

« Institué en 1803, le canton de Hatley, peuplé à compter de 1795, a donné naissance à plusieurs entités administratives au fil des ans. En 1845, la municipalité du canton de Hatley obtenait ses lettres patentes, mais était abolie en 1847 et rattachée à la municipalité du comté de Stanstead. Elle devait être rétablie dans sa forme actuelle en 1855. Tour à tour en seront détachées North Hatley en 1897, Sainte-Catherine-de-Hatley en 1901, Ayer’s Cliff en 1909, la municipalité du village de Hatley en 1912 et Hatley-Partie-Ouest en 1917 ».

Municipalité de Canton de Potton

 

Potton est une municipalité de canton du Québec située dans la MRC de Memphrémagog en Estrie.

 

« Le canton de Potton, proclamé en 1797, et la municipalité de canton homonyme érigée en 1845 tirent leur appellation d’une ville d’Angleterre située dans le Bedfordshire, près du village de Sutton ».

 

Elle est plus connue sous le nom de Mansonville, ancienne municipalité incorporée à la municipalité de canton de Potton.

Municipalité de Eastman

 

Eastman est une municipalité du Québec, située dans la MRC de Memphrémagog en Estrie.

 

Eastman est à l’ouest du Mont Orford, à environ 15 kilomètres de Magog. La municipalité est traversée par l’autoroute des Cantons-de-l’Est et la route 112. La route 245 la relie à Bolton-Est.

 

« La municipalité de Stukely et la municipalité du village d’Eastman se sont regroupées, en 2001, pour former la nouvelle municipalité d’Eastman. »

 

« Territoire détaché de la municipalité de Bolton-Est, en 1888, la municipalité du village d’Eastman doit son nom, comme le bureau de poste établi en 1881, semble-t-il, à John Eastman, l’un des premiers pionniers du canton de Bolton qui obtint, avec quelques autres compatriotes, en 1797, une immense étendue de terrain dans le territoire cantonal ».

 

« C’est en 1845 que fut créée la Municipalité de Stukely-Sud. Deux ans plus tard, elle était scindée en deux municipalités distinctes, soit South Stukely et North Stukely. Le nom de Stukely, qu’on orthographiait autrefois Stuckely, rappelle un village du Huntingdonshire dans le centre de l’Angleterre. À partir de 1993, Stukely-Sud fut nommée Municipalité de Stukely. »

Municipalité de Hatley

 

Hatley est une municipalité du Québec située dans la MRC de Memphrémagog en Estrie1. Elle comprend principalement les hameaux de Massawippi et de Hatley.

 

« Le regroupement de la municipalité du village de Hatley et de la municipalité du canton de Hatley-Partie-Ouest s’est fait le 27 septembre 1995. La nouvelle entité issue de la fusion se situe d’une part, entre le lac Massawippi à l’ouest et le canton de Compton à l’est, et d’autre part, entre la municipalité du canton de Hatley au nord et la municipalité de Barnston-Ouest au sud. L’ancienne municipalité du village de Hatley provenait d’une portion du territoire de la municipalité du canton de Hatley, détachée en 1912; il en est de même pour la municipalité du canton de Hatley-Partie-Ouest érigée en 1917, qui origine du détachement territorial de la municipalité de canton homonyme ».

Ville de Magog

 

Magog est une ville du Québec située dans la MRC de Memphrémagog dans la région administrative de l’Estrie. Au niveau du tourisme, elle fait partie de la région touristique des Cantons-de-l’Est.

 

Magog est située au nord-est du lac Memphrémagog, à la confluence du lac et de la rivière Magog, dans laquelle les eaux du lac se déversent. Chef-lieu de la MRC Memphrémagog, elle est la deuxième ville en importance en Estrie. Située a l’intersection des autoroutes 10 et 55, tout près de la frontière américaine, a 1 heure de Montréal et 2h30 de Québec.

 

Avec les fusions municipales de 2002 décidées par le gouvernement du Québec, Omerville a été fusionnée à la municipalité. Le canton de Magog, du côté est et ouest du lac, a aussi été fusionné2. Depuis ces fusions, la population de la ville a atteint, en 2006, 23 800 citoyens3 et à 26 700 en 2018.

 

Les Abénakis furent les premiers habitants de la région de Magog qui en 1690 dénommèrent les rivières et les lacs des futurs Cantons de l’Est. Le nom Memphrémagog signifie en langue abénaquise : grande étendue d’eau4,5. Monsieur Ralph Merry, considéré aujourd’hui comme le fondateur de Magog, émigra au Bas-Canada en 1798 et se fixa sur le lot no.6 du XVIIe rang de Bolton. Il acheta tous les lots voisins et devint propriétaire de tout le terrain du village de Magog. Il joua un rôle de premier plan dans le développement de Magog comme maire, juge de paix, cultivateur et industriel. En 1821, il construisit une maison qui existe encore aujourd’hui. Ladite maison est située au coin des rues Merry et Principale ouest, près du centre-ville6. Elle est maintenant un lieu de mémoire citoyen sous le nom de Maison Merry.

 

À la fin du xixe siècle et au cours du xxe siècle, l’industrie textile domine l’économie de Magog, notamment avec l’usine de textile de Magog qui engage plus de personnes que la population totale de la ville. Ce n’est qu’aux environs de 1960-1970 que l’économie se diversifie avec une augmentation du tourisme, des services et grâce à la diversification du parc industriel.

Municipalité de North Hatley

North Hatley est une municipalité de village du Québec située dans la MRC de Memphrémagog en Estrie.

 

Le village, au nord du canton de Hatley, fut implanté en 1803. La municipalité de North Hatley a été constituée en 1897.

 

« Cette appellation fait allusion à la paroisse de Hatley, située dans le Cambridgeshire, au sud-est de l’Angleterre ».

Municipalité de Ogden

 

Ogden est une municipalité canadienne qui fait partie de la municipalité régionale de comté (MRC) de Memphrémagog sur la frontière canado-américaine au sud du Québec. Située au cœur des Appalaches, sur la rive est du lac Memphrémagog, cette municipalité de l’Estrie est constituée d’une dizaine de petits hameaux reliés par des routes de campagne et de l’Île de la Province. On y retrouve la plus grande carrière de granite au Canada.

 

Avec une population de près de 795 habitants, Ogden situé est au nord-ouest la ville de Stanstead, la troisième municipalité la plus peuplée de Memphrémagog. Le territoire de Ogden abrite les petits hameau de Cedarville, Graniteville, Griffin, Marlington, Tomifobia, Apple Grove, Gline’s Corner, Ruiter’s Corner, Ticehurst Corner et Comstock Mills. Le Parc Weir d’Ogden offre une plage publique gratuite donnant sur le lac Memphrémagog.

 

Avant la colonisation européenne, la région de Ogden était habité par les Abénaquis. Ce territoire au sud du canton de Stanstead est cédé au loyaliste Isaac Ogden et ses 37 associés en 1798; il retourne en Angleterre en 1808. La municipalité se détache du canton de Stanstead en 1932.

Municipalité de Saint-Benoît-du-Lac

 

Saint-Benoît-du-Lac est une municipalité dans la municipalité régionale de comté de Memphrémagog au Québec (Canada), située dans la région administrative de l’Estrie. Elle abrite notamment un monastère de l’ordre de Saint-Benoît, appelé l’abbaye Saint-Benoît-du-Lac.

Municipalité de Saint-Étienne-de-Bolton

 

Saint-Étienne-de-Bolton est une municipalité du Québec, située dans la MRC de Memphrémagog en Estrie.


Elle est nommée en l’honneur du premier prêtre de la paroisse, Étienne-Hippolyte Hicks.

 

« Tout comme le bureau de poste établi en 1865, cette entité municipale détachée de Bolton-Est en 1939 tire son appellation de la paroisse fondée en 1851 et érigée canoniquement en 1872 »
Le territoire qu’occupe actuellement Saint-Étienne-de-Bolton a été découvert lors de la conquête en 1760 (avant ceci il n’y a aucun Amérindien. Les Autochtones les plus proches sont les Abénakis, qui vivent dans la région de Coaticook et de Magog). Les alentours ayant été divisés en cantons, celui-ci est donné à Sir Bolton, qui devait être quelqu’un d’important à la cour d’Angleterre. Bolton ne met jamais les pieds sur le territoire, donc la terre est cédé à un industriel anglais (nommé Arlington), dont le fils vient faire la prospection et y découvre une mine de cuivre. Par la suite, une compagnie de loyalistes commence à travailler sur la mine. Les forêts qu’occupe le territoire qui est aujourd’hui Saint-Étienne-de-Bolton sont utilisées comme ressources pour le bois d’oeuvre et de chauffage.

 

Ce n’est qu’en 1837 – 1838 qu’arrivent les premiers habitants permanents sur ce territoire, suite aux confrontations avec les Anglais dans la région du Richelieu. Ce sont les Vincent, les Desautels, les Laramée, les Laporte et les Décelles. Auparavant, les abénakis descendaient la rivière Missisquoi à l’est, celle qui divise maintenant cette municipalité de celle d’Eastman. Ils se rendaient ainsi jusqu’au lac Champlain en faisant plusieurs portages, comme le font encore les randonneurs de nos jours..

Municipalité de Sainte-Catherine-de-Hatley

 

Sainte-Catherine-de-Hatley est une municipalité du Québec située dans la MRC de Memphrémagog en Estrie.

 

Sainte-Catherine-de-Hatley est située à 10 km au sud de Sherbrooke et à 10 km à l’est de Magog, entre la rive sud-est du lac Magog et la rive ouest du lac Massawippi.
L’endroit était antérieurement connu sous le nom de « Katevale ».

 

« À l’origine, une mission était établie en 1845 sous le nom de Sainte-Catherine-de-Hatley et était érigée canoniquement en 1890. Par la suite, une municipalité du même nom voyait le jour en 1901 ».

Municipalité de Stanstead

 

Stanstead est une municipalité de canton du Québec située dans la MRC de Memphrémagog en Estrie.

 

Le toponyme Stanstead provient du nom de l’ancien canton éponyme, érigé en 1800, dans lequel la ville est située. Ce nom sert à désigner au moins, trois localités anglaises: une dans l’Essex, une dans le Sussex et une dans le Suffolk,

 

Le canton de Stanstead est composé de deux villages, celui de Georgeville et celui de Fitch Bay. Le canton de Stanstead est baigné à l’ouest par le lac Memphrémagog et au nord par le Lac Lovering. La municipalité limitrophe du côté sud est Ogden ce qui fait en sorte que le Canton de Stanstead n’est pas voisin immédiat de Stanstead (ville).

Municipalité de Stukely-Sud

 

Stukely-Sud est une municipalité de village du Québec située dans la MRC de Memphrémagog en Estrie.

 

« Bornée par la municipalité de Saint-Étienne-de-Bolton, au sud-est, cette municipalité de village se déploie dans un décor de montagnes, à 11 km à l’est de Waterloo. Cette entité partage la même origine dénominative que la municipalité de Stukely-Sud, dont elle a été détachée en 1935. L’exploitation de carrières de pierres et la pratique de la chasse constituent les deux activités majeures de la population locale ».

Source Wikipédia

Photos de la MRC Memphrémagog

MRC Memphrémagog est une municipalité régionale de comté de la province du Québec (Canada) dans la région administrative de l’Estrie. Elle est composée de 17 municipalités et son chef-lieu est à Magog. Son préfet est Jacques Demers. La MRC de Memphrémagog est située dans la circonscription électorale d’Orford qui est représenté à l’Assemblée nationale du Québec par monsieur Pierre Reid. Source Wikipédia